Druuna

De WikiVPM
Aller à : navigation, rechercher



Druuna
Avatar de Druuna
Parti Parti en Live
Inscription 6 mars 2012
Surnoms Druu', Boss
Ministre de la République 32x32.png
Période Dragalex 28 mai 2013 - 5 oct. 2013
Période Kerlinn 2 avril 2014 - 4 avril 2014
Période Talisman 12 fév. 2015 - 31 mars 2015

28e Président de la République President-Republique.png
Prédécesseur Anetheron
Élection 12 novembre 2018
Période Bruuuce 13 novembre 2018 - 4 Janvier 2018
Successeur AUCUN

22ème Président Révolutionnaire President-revolutionnaire.png
Prédécesseur Talisman
Élection 04 janvier 2019
Fin 18 janvier 2019
Successeur Voisine

Modérateur Farm-Fresh set security question.png
Nomination 6 février 2014
Exercice 6 février 2014 - 15 mai 2014


Joueur accompli et reconnu en campagne, Druuna a su s'intégrer dans la communauté VPMienne dont il fut brièvement un modérateur. Il est passé par des partis importants de VPM, souvent à des moments clefs de leur histoire. Il est notamment connu pour sa suprématie à Marseille au cours du premier semestre 2013 (10 victoires consécutives) et sa victoire à Paris en fin d'année. Plusieurs fois ministres, il est candidat à l'élection présidentielle de septembre 2013 où il est le premier non-qualifié pour le second tour. Il abandonne le jeu le 1er avril 2015, et ce n'est pas un poisson !

Dans la vraie vie[modifier]

Druuna ne dévoile rien sur son IRL, souhaitant garder sa vie privée... privée ! On sait que c'est un homme (contrairement à ce que pourrait laisser penser pseudo et son avatar) et qu'il est fan de Bruce Springsteen, d'où son surnom de « Boss ».

Dans le jeu[modifier]

Les débuts[modifier]

Présentation de Druuna sur le forum

Druuna découvre VPM à l'occasion des élections présidentielles de 2012 en faisant des recherches sur le net sur un jeu de simulation électorale. Il s'y inscrit le 6 mars 2012. Il commence sa carrière politique à Château-Gontier où il remporte le poste de conseiller municipal grâce aux conseils de son tuteur Louistiti. Il y fait aussi la connaissance de Stoat qui l'invite à rejoindre le Freeze Party, mais il préfère attendre un peu pour mieux connaître le jeu avant d'adhérer à un parti. Ses deux campagnes suivantes à Albertville puis à Héricourt ne lui donnent aucun poste. Il comprend alors l'importance de l'interaction avec les autres candidats en lice, et c'est grâce à cela qu'il remporte la mairie de Flers en promettant le poste d'adjoint contre le désistement d'un joueur en mesure de se maintenir, promesse restée sans suite...

Période Freeze Party (05/05/2012 - 23/10/2012)[modifier]

Doté de son étoile, Druuna rallie le Freeze Party, parti du Top 15 dont le SG est Mims. Sa première campagne à Pessac est un succès dans un second tour tendu, puisque dépassé d'à peine 0,1% par son allié (alors qu'il avait fait la course en tête tout le temps), il choisit malgré tout de se maintenir. Il remporte finalement la triangulaire assez facilement grâce aux reports d'autres concurrents.

On l'envoie ensuite à Rennes où, pour l'ouverture de la ville, il obtient un score honorable (un peu plus de 7 %). Sa deuxième campagne le verra monter progressivement en puissance jusqu'à atteindre le second tour en première position. Mais c'est cette fois son allié qui le trahit en se maintenant ! C'est cependant une victoire qui est au bout après quelques tractations. Sa troisième campagne, celle de la confirmation, est beaucoup plus tranquille puisqu'il la domine largement tout du long et l'emporte sans difficulté face à Talisman. C'est alors le moment de ses vacances estivales et Druuna passe le relais à Ganad qui conservera Rennes « givrée » pendant encore 6 mandats consécutifs.

De retour au jeu, il assure un poste de conseiller à Villeurbanne dans une ville dominée par l'alliance Cancres/Cafards. Pour sa dernière campagne au Freeze Party, il ira dans le ch'Nord à Lille où le parti peine à obtenir ne serait-ce que le remboursement : mission finalement accomplie (de peu) et une alliance opportune avec Jicii lui confère le poste d'adjoint.

Dans le même temps, la situation du parti se détériore avec l'inactivité de beaucoup de ses membres. Druuna se rend compte qu'il n'y a plus les moyens de ses ambitions, et bien que Secrétaire Général, il sollicite via son réseau l'adhésion à des partis mieux armés. Son ami Ghool le recommande alors auprès de Felenon pour intégrer (comme lui même l'a fait pendant l'été) Félonie en Folie ! Une telle proposition du parti leader incontesté du Top 15 ne peut pas se refuser...

Période Félonie en Folie ! (23/10/12 - 04/02/2013)[modifier]

Ses deux premières campagnes félonnes se font dans des villes où le parti est bien implanté mais qu'il vient de perdre : Le Mans et Montpellier. Druuna assure la reconquête de la mairie avec des victoires aisées.

La suivante à Bruxelles se fait dans un contexte beaucoup plus délicat, puisque le parti y part de très bas. Grâce à des meetings dans des salles moyennes, il progresse sans se faire remarquer. Puis quelques valises bien placées en fin de campagne lui permettent d'être en ballotage assez favorable face à Rataxes. La lutte sera extrêmement serrée jusqu'au bout et la victoire ne se décidera finalement que dans les dernières minutes avant minuit, grâce au report in extremis de Marsattaque contre le poste d'adjoint que Theghool concède. En revanche, la campagne suivante dans la capitale belge sera un bide : soumis aux attaques incessantes de Mrtoto, la position de Druuna s'érode progressivement et il finit tout juste au-dessus de la barrière symbolique des 5 %.

Après les vacances de Noël, il est de retour à Toulouse où il s'impose face à Mars, grâce à un second tour très bien maîtrisé de l'aveu même de son adversaire.

C'est la période du split des Félons auquel Druuna prend une part active en étant l'inspirateur du putsch avec son comparse Ghool (voir les articles VPMmédias suivants : http://vpmedias.fr/?p=15594 et http://vpmedias.fr/?p=15633). Action d'éclat qui se conclut finalement en eau de boudin puisque le parti est bel et bien dissous. Il lui faut alors chercher une nouvelle équipe et en raison de son palmarès, les propositions abondent.

Période La Communauté de l'Agneau (04/02/2013 - 04/04/2015)[modifier]

Druuna choisit finalement de rejoindre La Communauté de l'Agneau, créée et gérée par Fontainard qu'il a côtoyé au Freeze Party sous le pseudo Antijeu. Il pense pouvoir contribuer par son expérience au développement de ce parti en devenir qui vient tout juste d'intégrer le Top 15. Mission réussie puisque le parti occupe temporairement la première place le 23 avril 2013 et s'installe solidement sur ou aux environs du podium, pour revenir en tête en octobre 2013 en délogeant Les Gauchos Réactionnaires, incontestables leaders depuis des mois. Druuna est Secrétaire Général de la bergerie du 29 avril au 12 octobre 2013, puis du 22 décembre 2013 au 1er avril 2014.

Il s'installe à Marseille où il parvient au second tour à sa première campagne, mais il n'y obtient aucun poste dans une quadrangulaire mal négociée. Il prend sa revanche à la suivante en remportant la mairie grâce au désistement de son allié et maire sortant Alebert (pourtant arrivé en tête au premier tour, mais le politologue donnait Druuna largement gagnant grâce à un choix de thèmes pertinent). Ses succès suivants lui donnent (enfin !) son premier poste de Président de région, logiquement celui de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ; il le sera 4 mois d'affilée. Sa dixième victoire consécutive obtenue le 27 août 2013 en fait le recordman du nombre de mandats dans la cité phocéenne avec le même compte.

N'ayant plus rien à prouver à Marseille, Druuna monte à Paris pour un retour de La Communauté de l'Agneau dans la capitale. Il passe la quasi-totalité de la première campagne sous la ligne de flottaison des 5%, mais réussit finalement à la franchir au moment adéquat, le soir du 1er tour. Les campagnes suivantes sont plus sereines, avec en bonus deux postes d'adjoint du fait d'une alliance avec la dictatrice en chef Felenon. La dernière campagne de l'année 2013 voit ses cartes complètement rebattues dès son 2ème jour lorsque Felenon quitte la vie politique après un clash avec l'admin du jeu Bananus, qui voulait lui donner une "fessée" (sic). 40% d'électeurs se retrouvent subitement indécis et sont à saisir ! C'est Druuna qui tire le mieux son épingle du jeu en obtenant le poste envié de maire de la première ville du jeu. Dans la foulée, le soir du réveillon Saint-Sylvestre, il prend aussi la tête de la Région Ile-de-France. Il doit ensuite se contenter du poste de conseiller municipal car en net recul au 1er tour (il dépasse de justesse les 10% nécessaires au maintien), il part avec trop de handicap pour l'emporter face à Humaniste. Ce dernier étant parti pour se succéder à lui-même sans difficulté, Druuna renonce à une triangulaire pour se désister sur Paquito, coup de poker qui se solde par un échec cuisant. Ce report lui permet malgré tout de négocier un renvoi d'ascenseur lors de la campagne qui suit, sous la forme d'un poste d'adjoint du nouveau maire Dens. Il retrouve le poste de conseiller lors de sa dixième campagne dans la capitale, échouant à un 1% d'Adriop "l'afficheur fou", mais il remporte la régionale au passage. Il s'allie ensuite avec son rival pour mieux le lâcher au second tour, ouvrant un boulevard à Itorlamope pour la mairie alors que l'accessit se joue dans un mouchoir de poche (0,04% en faveur d'Adriop). On prend les mêmes et on recommence pour la suivante, toujours dans le même ordre mais sans le moindre suspense cette fois. Druuna finit cette série de 13 joutes parisiennes par une magnifique remontée qui lui permet de virer en tête, mais les débats font pencher la balance pour un hat-trick d'Itorlamope à l'Hôtel de Ville. Il se met alors en pause de campagnes pour une durée indéterminée.

Après 8 mois d'inactivité, il retourne en campagne le 5 février 2015 à Lille, qu'il remporte sans coup férir. Malgré la récidive de cette victoire, sa lassitude persiste, aggravée par une incompréhension sur le chemin pris par VPM dans tous ses aspects, aussi il se retire du jeu et quitte la Communauté de l'Agneau au début mois d'avril 2015.

Style de jeu[modifier]

Druuna emploie une stratégie éprouvée avec la réservation de meetings adaptés lors de la campagne officielle pour sédimenter une base d'électeurs, puis en n'hésitant pas à utiliser la corruption à bon escient pour voler des meetings stratégiques. Il aime conclure une alliance très tôt et il y est fidèle, sauf quand les circonstances l'imposent. Druuna utilise avec parcimonie les crédits, ce qui fait qu'il ne participa jamais à Monaco.

Il est à noter qu'il a toujours obtenu le remboursement des frais de campagne pour son parti (pour 41 campagnes).

Dans la communauté de VPM[modifier]

Druuna se définit avant tout comme un « campagnard » et il n'intervient dans le forum que dans les sujets qui ont rapport direct avec le jeu ou ses à-côtés. Cela ne l'empêche pas d'être primé à de multiples reprises pour ses contributions (113 fois au 10 mars 2015, ce qui est le record pour un compte). Il a inventé le concept du classement des partis par villes de plus de 100 000 habitants, réactualisé à chaque élection parisienne, qu'il a tenu pendant une année jusqu'à ce que les résultats en soit faussés par « l'Affaire des Plakass ».

Au gouvernement[modifier]

Le 28 mai 2013, Druuna devient Ministre « de la Performance en Campagne et des Coups de Pied au Cul » du Président Dragalex. A ce titre, il gère les animations « Mission: Impossible », « PMU régional », « Tournoi des partis » et « Le Juste Score », qui sont toutes menées à terme.

Avec Davsapere, il fait partie du Comité de Salut Public de Haut Niveau (dit CSP+) qui renverse Dragalex lors d'un coup d'Etat dans la nuit du 1er au 2 septembre 2013. Les autres ministres sont limogés et le Président est mis en résidence surveillée pour être jugé par une Cour de Justice Populaire.

Il quitte le pouvoir suite à l'élection de Jaquesdefranc à la Présidence mais reprend lors de ce mandat la gestion de son animation fétiche avec une deuxième édition du « Tournoi des partis ». Il s'inscrit clairement dans l'opposition au pouvoir en place, qu'il veut à la fois constructive et humoristique.

Très critique envers la présidence Kerlinn, Druuna accepte néanmoins la proposition de rejoindre son gouvernement le 2 avril 2014 en négociant au préalable un budget suffisant pour organiser des animations de qualité. Cette promesse étant trahie, il n'hésite pas à démissionner de façon unilatérale 2 jours plus tard.

Il reprend du service auprès de Talisman qui le nomme ministre le 12 février 2015. Il lance aussitôt l'animation « La guerre des étoiles » qui rencontre un franc succès.

Election présidentielle[modifier]

Druuna dépose sa candidature le 23 septembre 2013 et mène campagne sur la base du concept inédit de Parti Présidentiel. Il finit à la troisième place du 1er tour avec 19,7% des suffrages, derrière Jaquesdefranc (23%) et Kewi (21%).

Multis[modifier]

Druuna a comme multi Bruuuce au sein du Parti Agneaunyme, satellite de la Communauté de l'Agneau.

Avatar[modifier]

Son avatar callipyge dessiné par Serpieri est tiré de la bande dessinée de science-fiction qui est aussi à l'origine de son pseudo (attention, interdit au moins de 18 ans !). Il est récompensé par le VPM d'Or 2013 du meilleur avatar avec 45,1 % des voix.

Distinctions[modifier]

Druuna est intronisé au Hall Of Fame de VPM par le Président Dragalex le 21 juillet 2013.

Il remporte l'Oscar VPM 2013 du meilleur négociateur en campagne.

Palmarès[modifier]

  • Conseiller municipal de Château-Gontier : 15/03/12
  • Maire de Flers : 05/05/12
  • Maire de Pessac : 23/05/12
  • Maire de Rennes (2 fois) : 30/06/12 et 18/07/12
  • Conseiller municipal de Villeurbanne : 02/09/12
  • Maire-adjoint de Lille : 14/10/12
  • Maire du Mans : 07/11/12
  • Maire de Montpellier : 23/11/12
  • Maire de Bruxelles : 09/12/12
  • Maire de Toulouse : 02/02/13
  • Maire de Marseille (10 fois) : 16/03/13, 03/04/13, 21/04/13, 09/05/13, 27/05/13, 16/06/13, 04/07/13, 22/07/13, 09/08/13 et 27/08/13
  • Maire-adjoint de Paris (3 fois) : 29/10/13, 16/11/13 et 14/02/14
  • Maire de Paris : 22/12/13
  • Conseiller municipal de Paris (3 fois) : 09/01/14, 04/03/14 et 30/04/14
  • Maire de Lille (2 fois) : 20/02/2015, 10/03/2015