Jeu de cartes

De WikiVPM
Aller à : navigation, rechercher

Le jeu de cartes, à ne pas confondre avec le Jeu de la carte de France, est un mini-jeu avec gains (mais aussi souvent pertes) de plakass qui a existé en 2009. Il était accessible depuis le Cohu-Bohu.

L'apparence du jeu de cartes

Présentation[modifier]

Le jeu de cartes faisait partie des jeux disponibles dans la page "Jeux" du Cohu-Bohu. Il permettait de gagner des sommes importantes de plakass, mais aussi d'en perdre puisque le jeu était basé sur une mise initiale. Il nécessitait une connexion à un compte de VotezPourMoi, où les plakass étaient enregistrés ou débités sur la caisse perso. Il était possible de jouer en permanence. Un classement des joueurs en fonction des gains était établi.

Principe[modifier]

Dès le lancement du jeu, une mise de 1000 plakass est prélevée. Le joueur est face à 5 cartes inconnues, derrière lesquelles se cachent un nombre aléatoire de coeurs (au moins 1). Contrairement à la couleur et au symbole, la valeur de la carte n'a pas d'importance dans le jeu. Le principe du jeu est de retourner les cartes une par une afin de trouver où se cachent les coeurs. En effet chaque symbole découvert fait s'appliquer une opération:

  • Coeur: une prime de 1000 plakass s'ajoute aux gains
  • Trèfle: les gains sont divisés par deux
  • Pique: les gains sont perdus, remise à zéro.
  • Carreau: un indice (du type "Dame de pique en seconde rangée", ou "Six de coeur en première rangée")

Un indice était donné au début de la partie, du type "Le jeu comporte 5 coeurs" ou "Le jeu comporte deux trèfles". La stratégie consiste donc à deviner où sont placés les coeurs, et à les découvrir en dernier afin d'éviter de perdre des gains entre temps en tombant sur un pique ou un trèfle. Le joueur peut appuyer sur un bouton pour mettre fin à la partie s'il pense avoir découvert tous les coeurs et souhaite empocher sa mise (à moins que toutes les cartes aient été tirées). Mais s'il reste encore un coeur dans les cartes non découverte, les gains sont alors perdus.

La mise était donc récupérée à la condition d'arriver à sauver au moins la prime d'un coeur. Pour tout gain inférieur à 1000 plakass, le joueur était donc perdant puisqu'il fallait soustraire à ces gains la mise initiale de 1000 plakass. Il fallait noter qu'un bon jeu pouvait comporter environ 5 coeurs, qui, s'ils étaient découverts en dernier avec doigté, permettaient au joueur astucieux d'empocher 4000 plakass en moins d'une demi-minute.

Liens externes[modifier]