Felenon

De WikiVPM
(Redirigé depuis Kromagnon)
Aller à : navigation, rechercher



Felenon
Avatar de Felenon
Parti Félonie en folie !
Inscription 15 février 2011
Multis Kromagnon
Parti en Live
Zardan
Parti des Heureux Conquérants
Surnoms Fel', Kro'
Records The gold cup.gif
Plus grande mairie Paris


Félénon est SG des Félonies. Elle est également membre des Lives sous son pseudo Kromagnon et des Tontons sous son pseudo Zardan.

Dans la vraie vie[modifier]

Félénon n'est pas une fille et n'a pas 22 ans malheureusement (enfin elle, elle assume mais elle a fait des déçus). Félénon est plus agée, elle est même mariée et a deux enfants. Elle n'a aucune tendance dragqueen mais aime incarner différents personnages dont Félénon (une sacrée jolie garce). IRL, elle est cadre dans les assurances pour entreprises.

Parcours en campagne[modifier]

Les débuts[modifier]

Découverte du jeu[modifier]

Ses premiers comptes, Zardan et Wizstreg se sont inscrits en 2006. Après une ou deux campagnes, elle oublie le jeu qu'elle redécouvre en janvier 2011. Elle reouvre ses comptes qui ont plein de patates entre les mains...

Dates & Pseudos[modifier]

Félénon, Kromagnon et Zardan sont les trois comptes actuels de Félénon. Avril (gagnant de Monaco), Wizstreg ont été confiés à d'autres joueurs.

Style de jeu[modifier]

Elle bénéficie très rarement de reports et doit donc souvent gagner aux forceps. Toutefois, contrairement aux idées reçues, Félénon corrompt peu. Par contre, afin d'éviter des batailles inutiles et couteuses, elle rend 3 coups pour un reçu. En clair, elle est très rancunière plus par stratégie que par caractère. S'attaquer à Félénon, c'est s'exposer à de sombres représailles qui ont fait sa réputation de teigneuse à laquelle elle tient.

Parcours et partis[modifier]

Débuts sur le jeu[modifier]

Félénon a quasiment joué seule dans ses partis (sauf un bref passage chez Un Soir de Juillet) jusqu'en septembre 2011. La campagne de Toulon (http://vpmedias.fr/?p=7649) l'entraîne à décortiquer les mécanismes du jeu en prenant le politologue et à se montrer publiquement. Jusqu'en septembre 2011, elle a pour objectif de tomber des villes seule dans son parti en se finançant par des orphelins. Puis en septembre, Kromagnon rejoint les Tequilas puis les Lives en Mars 2012. Et enfin, en octobre 2011, Félénon crée son propre parti qu'elle destine à être dans les 15 premiers en un mois (elle mettra trois mois pour le faire) puis dans les 5 premiers. Elle commence à écrire sur VPMédias aux alentours de cette même date et acquiert alors une notoriété inattendue.

Félonie en folie[modifier]

Félonie en folie sera le premier parti du mois de juillet 2012 à février 2013. Souvent largement devant ses concurrents, il culminera à 26% de part du général à sa dissolution. Le parti était composé d'une dizaine de joueurs maximum placés dans les plus grandes villes du jeu. Les joueurs étaient soigneusement choisis pour leur capacité à gagner, leur maturité et leur investissement sur le jeu. En février, pour de multiples raisons, Félénon décida de dissoudre le parti. Les autres joueurs présents souhaitant continuer l'aventure organisèrent une élection secrète et renversèrent Félénon de son poste de SG. Au final, la décision fût quand même prise de dissoudre le parti et Félénon sous son multi Zardan vint sommeiller seul dans son parti.

De nouveau seule[modifier]

Après la dissolution des Félons et le putsh organisé par les autres joueurs, Félénon se retrouva seule et fortunée dans un nouveau parti qu'elle nomma "Félonie va au lit". Elle finît la campagne de Paris sur laquelle elle se trouvait au moment de son départ. Puis par challenge, elle décida de refaire une campagne seule dans son parti et de gagner Paris, ce qui n'avait jamais été tenté. Repartant avec un électorat de 5% venant de "Félonie en Folie" et une sédimentation faible sur Paris, Félénon réussit à remonter son score et à emporter Paris la fois suivante.

la fin[modifier]

Courant décembre 2013, alors que Félénon gagnait pour la 6ème fois consécutive Paris et trônait à la première place des partis, Bananus décida de changer les règles de son jeu pour détruire sa main mise. Malgré la réforme, Félénon continuait à dominer sur Paris. Admin s' octroya alors 10 millions de patates et 100 crédits et se rendît sur Paris dans le seul but de détruire Félénon. Ne s' amusant pas d'un combat biaisé duquel elle ne pouvait sortir vainqueur, Félénon décida de quitter définitivement le jeu et désinscrit ses 3 comptes. Ainsi prît fin l'aventure de celle qui fût une des meilleures joueuses du jeu et sans doute la plus modeste. Les deux, partis Félonie disparûrent avec elle. Fin de l'histoire :)

Ps: tout compte créé portant les noms de Félénon, Zardan ou Kromagnon ne seraient que des usurpations. Félénon n'a pas l'intention de revenir sur Vpm et ne reviendra jamais.

Palmares[modifier]

  • Co-président de VPM (a mené la campagne conjointement -et secrètement- avec Catwoman en septembre 2012 et a codirigé le compte Catwoman pendant les 2 premiers mois)
  • Maire de Monaco (une fois avec Avril) *
  • Maire de Paris (treize fois avec Félénon, une fois Félénon intérimée par Vagal, une fois avec Kromagnon) *. Elle a gagné 7 fois Paris en étant seule dans son parti.
  • Maire de Bruxelles (deux fois avec Félénon, quatre fois avec Kromagnon)
  • Maire de Marseille (trois fois avec Félénon)
  • Maire de Lyon (une fois avec Kether intérimé, deux fois avec Kromagnon)
  • Maire de Anvers (quatre fois avec Kromagnon) *
  • Maire de Toulouse (trois fois avec Kromagnon)
  • Maire de Nice (une fois avec Kromagnon)
  • Maire de Nantes (une fois avec Félénon)
  • Maire de Montpellier (une fois avec Félénon)
  • Maire de Limoges (une fois avec Zardan) *
  • Maire de Saint-Nazaire (trois fois avec Wizstreg) *
  • Maire de Besançon (une fois avec Zardan, deux fois avec Wizstreg) *
  • Maire de Amiens (deux fois avec Wizstreg)
  • Maire de Toulon (une fois avec Félénon, une fois avec Kromagnon) *
  • Maire de Clermont-Ferrand (deux fois avec Félénon) *
  • Maire de Orléans (une fois avec Félénon)
  • Maire de Montauban (une fois avec Zardan) *
  • Maire de Angers (une fois avec Zardan) *
  • Maire de Perpignan (une fois avec Kromagnon)
  • Maire de Issy les Moulinaux (deux fois avec Longo)*


Etoile: villes ayant été gagnées à la première participation et sans % dedans.

Parcours communautaire[modifier]

Communauté[modifier]

Félénon s'est particulièrement illustrée lors de ses prises de position lors de la fronde qui s'organisa contre certains joueurs que d'autres soupçonnaient de vouloir organiser une main mise totale sur la communauté (forum, wiki, médias). ces derniers, semblant soutenus par Bananus, elle préféra se retirer de cette "communauté" à laquelle elle ne s'identifiait plus et ne plus participer aux discussions, aussi appelées "polémiques" par certains.

Personnalité[modifier]

Elle est adorée ou détestée selon les cas. Même si elle ne cherche pas trop la bagarre, elle peut être très rancunière si on la pousse à bout. Elle ne trahit quasiment jamais ses alliés sauf à ce que sa "trahison" ne leur porte pas conséquences.

VPMedias[modifier]

Félénon aime écrire et lire (ça vient du fait qu'elle a toujours inventé les histoires qu'elle raconte à ses enfants). Elle publie fréquemment, notamment ses ragots à gogos à prendre au 18ème degré.

En janvier 2012, lasse des attaques de Talisman pour détruire son oeuvre et vexée que les Vpmiens décident d'élire un autre journaliste "meilleur journaliste du mois", Félénon décida de se retirer de la scène journalistique. Elle avait écrit plus de 60 articles (24 par mois selon les statistiques).

Anecdotes[modifier]

Adepte des défis impossibles, Félénon a réussi l'exploit de gagner Paris en étant seul dans son parti puis a réitéré l'exploit en septembre 2013. Elle relança son compte directement sur Paris. A l'issue d'une campagne marquée par l'"affaire des plakass", elle passa son score de 0 à 23% et emporta Paris sans avoir aucune sédimentation au début avec un score de 54% face à son vieux compère Mars. Dans le même temps, son parti atteint la 6ème place. Sa seconde campagne sur Paris lui permit de passer son parti second au classement général. Elle remporte à nouveau Paris face à Humaniste malgré, comme toujours, un trés faible report de voix.

Le 28 octobre 2013, après une campagne où elle décide de s' attaquer seule à la moitié des candidats et s' empare d'une dizaine de meetings, Félénon finit avec 40% des voix Parisiennes et atteint seule la première place du classement géneral. Elle aura dépensé environ 8 millions de plakass sur cette campagne mais ses bénéfices se porteront à 10 millions. Elle gagne Paris face à Dens qui ne parvient pas à mobiliser les adversaires.