Cocoo

De WikiVPM
Aller à : navigation, rechercher


Cocoo
Cocoo.jpg
Parti Parti en Live
Inscription "21 octobre 2007"
Multis Skratch
Tequila Magic Circus
Horizon
Les Joyeux Auvergnats
Ministre de la République 32x32.png
Terminé

Modérateur Farm-Fresh set security question.png
Nomination ?
Exercice Terminé


Dans la vraie vie[modifier]

Dans la vraie vie, Cocoo s'appelle Nicolas, il a actuellement 22 ans mais en aura surement 23 lorsque cette page sera entierement terminée. Cocoo est actuellement en dernière année d'école d'ingénieur mais éspere trouver un CDI en béton, là encore, d'ici à ce que son Wiki soit fini. Originaire de région parisienne, s'est expatrié dans le sud ouest pour se rapprocher de l'océan (et s'éloigner des pouffes "duckface"), via un passage par Limoges (aurait aimé dire "nan j'déconne tu m'as bien regardé ?!", mais ça serait vous mentir dès la 3ème ligne.)

Il est passionné d'aéro- voire astronautique, ainsi que de voyages. Parce que quand t'es un Français à l'étranger, ça a trop de cachet. Et il aime tout un tas d'autres trucs, car il est pas chiant le mec.


Style de Jeu[modifier]

Le style de jeu de Cocoo s'adapte à chaque profil de campagne, à chaque type d'adversaire. Tout dépend du plateau. Il s'agit dans un premier temps de repérer les joueurs connus, que l'on a cotoyé, de repérer d'éventuels adversaires qui pourraient donner du fil à retordre. Il aime prendre contact, "prendre la température".

Le "défrichage", le "Hold Up total" sont les styles préférés de Cocoo. Ouvrir une ville ou y démarer avec un pourcentage inférieur à 5% dynamiter l'ordre établi en faisant s'entre-tuer les premiers. Débouler de nul part, faire plus de 10%, un bon débat avec de bons thèmes, créer la surprise et remporter la mairie du premier coup. Ca c'est son kiff. Bon en général, ça plait moyennement aux candidats qui trustaient le haut de tableau, donc il n'effectue que rarement une seconde campagne dans la ville où il vient d'appliquer cette méthode. Y envoyer un autre membre du parti permet de faire retomber le soufflé.

Après, on ne tombe pas sur une telle situation tous les jours. Surtout lorsque l'on est dans un grand parti, où à priori les % des membres sont rarement sous les 5%. A l'aide du polito, il m'est arrivé de passer des journées à regarder, heure par heure, l'influence de chacun des paramètres du jeu sur le collège de citoyens qui représente les électeurs d'une ville. Se faire violence et comprendre les rouages du jeu dans ses derniers retranchements. C'est ce qui permet de bien jouer.


Parcours[modifier]

Son arrivée sur le jeu[modifier]

Cocoo découvre VPM en feuilletant le "Sciences & Vie Junior" de son petit frère, il y a presque 5 ans. A la relecture de cette phrase, il se rend compte que le temps passe vite et que l'expression "faire les 400 coups", il est pas loin de la décrocher. Il choisit ce pseudo parce qu'à l'époque c'était son surnom. Coco, vient de Communiste de Nicolas... et le " 'o " par rapport à ses talents de footballeur (cf. Eto'o). Cette dernière partie en toute ironie.

Il effectuera sa premiere campagne à Concarneau (de mémoire) face à Mandrin (alias Paquito/Frah), qu'il remporte sur le fil, après une quinzaine épique. Il intègre dans la foulée le parti en Live, dirigé par Geisha, sur recommandation de ce cher Mandrin.

Il s'intègre très bien dans ce parti presque familial, où l'on sert le café le matin, où l'on apprend à connaitre les membres, où l'on échange des recettes de cuisines. Imaginez donc le stéréotype de l'étudiant qui ne sait typiquement se faire à bouffer que des pates (des doses de 15 personnes parce que "ça merde toujours quand je les verse"), ou alors quand il veut tout déchirer et cuisiner ça donne Bagdad : http://9gag.com/gag/4801710.

Bref. Franchement c'était un bon début.

5 ans après Cocoo y est toujours, sans jamais ne l'avoir quitté.


Formation[modifier]

Cocoo a donc été pris sous l'aile des élites du moment. Geisha lui a ouvert le portes de son réseau tentaculaire. Elle connaissait tout le monde ou presque, avait des relations (excellentes ou exécrables) avec les principaux partis du jeu, dans un VPM à l'époque bien clivé et sans doute peuplé de joueurs plus agé car moins ergonomique, moins facile de prise en main, grosso modo moins aboutit qu'il ne l'est maintenant. Dans un jeu où la diplomatie, les relations entre les joueurs sont essentielles, ce fut un atout inestimable.

Frah (Paquito/Mandrin donc), surement l'un des (le?) meilleurs joueurs du jeu, encore aujourd'hui, ainsi qu'un sulfureux Garincha ont partagé leur techniques avec moi. Arcor/Arago s'est chargé de peaufiner les derniers détails, en ce qui concerne la gestion d'un parti.


Second Compte : Skratch[modifier]

Sous l'impulsion d'Arcor, le second compte, Skratch, a été créé lorsque Bitrops, riche à millions dans son Dispensaire, se propose de donner une prime de 1 million de pks au vainqueur de Langogne, la plus petite bourgade de VPM (ville disparue aujourd'hui), où tous les candidats sont donc à égalité au départ à 0%.

Après une campagne terrible face à de nombreux joueurs expérimentés sous couvert de nouveaux comptes, il remporte la mairie, avant d'intégrer dans la foulée Le Dispensaire, d'en être nommé trésorier, et de repartir avec la moitié de la caisse, soit grosso modo le million de pks prévu.


Parti des Anciens[modifier]

Ce million de pks s'inscrit dans l'idée de participer à l'entreprise d'Arcor, qui voulait redresser le Parti des Anciens, constitué de dinosaures du jeu. Du genre des joueurs s'étant inscrits plusieurs années avant que Cocoo ne rejoigne VPM. La mission fut menée à bien. Le parti trusta le top 10 un temps. Un temps troublé où le nombre de sympathisants du parti pouvait être édité par le parti lui-même, dans une fourchette de 10% (ref. nécessaire). Le classement n'était alors qu'à titre plus ou moins indicatif. Le parti était riche entre tous, puisque les comptes persos pouvaient atteindre bien plus que la dizaine de million de pks. Fin de la mission.

Cat's Eyes[modifier]

Skratch rejoint alors pour un temps les Cat's Eyes, après avoir découvert en Kewijane et Sagi un couple de joueurs formidable. Avant de se lancer dans la création de son propre parti : la Fédération FMR

Fédération FMR[modifier]

Estimant avoir assez d'expérience pour créer son propre parti, Skratch recruta à la volée de jeunes joueurs dynamiques sur les marchés, avec dans l'idée de les former et de leur apprendre tout ce qu'il savait. Ainsi furent recrutés Popovitch, Senseicruchot et Anatakine, qui devinrent de très bon joueurs, dépassant de loin les espérances de Skratch. Assez pour qu'il en chie quand il tombait face à eux ou leurs multis.

Deux joueurs expérimentés vinrent compléter l'équipe : Bitrops, que je ne présente plus, et Demon, avec qui Skratch a effectué 5 ou 6 de ses campagnes les plus sanglantes. Deux terroristes en puissance qui remportaient à qui mieux mieux la mairie, et qui (s')arrosaient de valises par batteries de 10. Une vraie boucherie pour qui débarquait pépère d'une ville tranquille, dans ce guepier à ciel ouvert.

Après une longue pose de Skratch, liée à la présence de concours IRL, la Fédération FMR fut finalement dissoute, et ses membres furent très vite reclassés.


Tequila Magic Circus[modifier]

Pour son retour, Skratch intègre le parti fondé par Paquito, les Tequila Boys, qui est en fait une dream team de très bons joueurs, ayant déjà croisé le fer à de nombreuses reprises en campagne. Un parti de performers. Le parti change ensuite de nom pour s'appeler les Tequila Magic Circus. En septembre 2011, le parti remporte simultanément les villes de Paris, Bruxelles, Marseille, Toulouse et monte à la 1ère place du classement parti.


3ème Compte : Horizon[modifier]

Cocoo se prenant de plus en plus au jeu, il décide de créer Horizon, afin justement de découvrir d'autres horizons. C'est à dire découvrir des partis auxquels de coutume il n'était pas allié. S'est ainsi qu'Horizon rejoint l'équipe des Joyeux Auvergnats, encadrée par Dens.

Les Joyeux Auvergnats[modifier]

Horizon découvre dans ce parti l'ambiance presque familiale qu'il affectionne. Les clivages anciens ne sont plus que lointain et les Joyeux forment une équipe très homogène et soudée. Comme toujours, Horizon tente de représenter du mieux qu'il peut ses couleurs partout où il est envoyé. Du fait d'un manque criant de temps IRL, Horizon est mis en sommeil, et fait donc actuellement parti du très prestigieux "parti de horizon". 0 sympathisants, 40 000pks en caisse. Si l'occasion se représente, nul doute qu'il postulera à nouveau pour une place dans ce parti.

Autres Comptes[modifier]

Dans ses périodes de très intense activité VPMienne, de très nombreux comptes ont été créé, chacun avec un but bien précis.

Kesako a été créé pour pouvoir jouer incognito dans le cadre de la première dream team de Paquito : les Tijuana Kids. Les nouveaux comptes joués sous des IPs différentes permettent d'adapter une attitude différente dans le jeu, de faire des campagnes plus tranchantes, cinglantes, sans peur de nuire à la réputation de ses "vrais" comptes et partis.

Nixie a été créé dans un cadre identique à celui de Kesako. Il a rejoint le parti dit "miroir" des Tijuana Kids : Les Rainbow Warriors. Les mêmes joueurs, associés à un collègue des Tijuana Kids. Stratégie d'une efficacité redoutable et redoutée s'il en est, ça bardait fort dans les villes où le duo Rainbow/Tijuana jouait.

Mercenaire a eu un rôle très particulier. En échange de crédits, il partait en campagne pour valiser une cible qu'un commenditaire lui désignait. En fonction du nombre d'habitants, deux autres comptes (plus ou moins riches) ont été créé pour pouvoir couvrir toutes les villes, sauf Paris, définitivement trop chère. Au total, 7 ou 8 campagnes "punitives", ont été executées... soit environ 300 valises ou enveloppes.

Aurorine, Vanguard, et d'autres furent fondés pour l'espionnage, l'infiltration. Parce que Cocoo est un très grand curieux, et qu'il aime savoir ce qu'il se passe en territoire ennemi. Quand il y en avait encore un.


Présidentielles[modifier]

Défaite de Cocoo face à Satya

Cocoo ne s'est lancé qu'une fois dans les Présidentielles de VPM. Pour éviter les sempiternelles polémiques, la campagne présidentielle se devait d'être basée sous le signe de l'humour. Soutenu par Ouicmoi, plusieurs videos sur le thème "VPM Déconne", ont été réalisées. Elles sont toujours en ligne et disponibles ici : http://www.youtube.com/user/0uicmoi/videos

Ce fut un grand grand délire, un très bon moment du jeu.

Malheureusement, Cocoo perd au second tour des présidentielles, d'une voix, face à Satya.

Palmarès[modifier]

Tous comptes réunis, remplacements y compris, Cocoo a remporté toutes les villes de plus de 100 000 habitants (sous réserve de création de villes depuis 6 mois), excepté Paris (sic !!!, 1 fois candidat), Liège, Anvers et Bruges (jamais tentées).

Quatre villes donc, pour terminer le jeu.